Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC) est un office de l’État béninois doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Placé sous la tutelle du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable (MCVDD), il a été créé par Décret N°2003-559 du 24 décembre 2003 et modifié par le Décret N°2008-273 du 19 mai 2008. En outre, par Décision n°17/PR/SGG/REL du 29 mai 2013, le Conseil des Ministres a institutionnalisé le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC) qui vient en remplacement du Fonds National pour l’Environnement. Il est régit actuellement par le décret n°2017-128 du 27 février 2017 constatant approbation de la création du Fonds National pour l’Environnement et le Climat.

Conformément aux dispositions de l’article 5 dudit décret, le Fonds est chargé de :

  • mobiliser les subventions accordées par l’Etat, les écotaxes prélevées et les amendes perçues dans le cadre de la lutte contre la pollution de l’environnement ainsi que d’autres ressources nationales ;
  • mobiliser les ressources extérieures relatives à la protection et à la gestion rationnelle de l’environnement et à la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques, notamment celles liées aux mécanismes financiers des accords internationaux sur l’environnement et le climat ;
  • appuyer les programmes et projets relatifs à la protection de l’environnement, à la lutte contre les effets négatifs des changements climatiques et à l’amélioration du cadre de vie des populations ;
  • suivre et évaluer l’exécution des projets financés et leurs impacts sur l’environnement et la population ;
  • renforcer et développer les capacités institutionnelles et opérationnelles des partenaires nationaux en matière de gestion de l’environnement et de lutte contre les effets néfastes des changements climatiques ;
  • promouvoir les pratiques de gestion durable des ressources naturelles.

Aux fins d’accomplir efficacement les attributions ci-dessus, une organisation a été mise en place et est composée.

  • d’un Conseil d’Administration composé de sept membres ;
  • d’un Comité de Direction constitué du Directeur Général, des trois directeurs techniques et deux délégués du personnel ;
  • d’une Direction Générale à laquelle sont rattachés cinq services;
  • de trois Directions Techniques composées chacune de deux services.